POUR LES AFICIONADAS DU VINTAGE : INTERVIEW DE MADAME « CAPRICE »

Bonjour à tous,

Malgré cette pluie qui est tombée inlassablement sur la Côte d’Azur et nous a rendus un peu neurasthéniques, je ne sais pas vous, mais moi je ne rêve que de douceur, d’un soleil radieux, d’un ciel bleu irréprochable et d’un bain de soleil pour un instant de farniente bien mérité, pour enfin sortir de mon placard mes robes légères et vaporeuses  !

Vous connaissez mon goût prononcé pour les jolies toilettes hyper féminines et surtout pour celles qui sont rétro, tout droit sorties des années 50 ! Comme vous avez pu le notifier, la mode vintage revient en force ces deniers temps et les journaux ne tarissent pas à ce sujet… On trouve des vêtements et accessoires vintage dans tous les styles, des années 20 aux années 1900, et à tous les prix selon différents critères. Il est évident que les articles très anciens sont plus difficiles à chiner, car devenus rares. Les pièces griffées de grands couturiers sont également très prisées et les prix peuvent parfois s’envoler selon la marque, l’époque ou l’état de la pièce. Tous ces trésors, à vous de les dénicher dans les boutiques spécialisées, dans les brocantes ou aux enchères (salles des ventes, internet…).

A ce sujet, j’aimerais vous présenter ma boutique favorite, située dans le Vieux-Nice, spécialiste incontestable du vintage. Retrouvons Madame Caprice dans une interview dédiée aux Capricieuses ! Le monde de Caprice, c’est un univers entre mode et décoration, un monde où Dame Caprice vous propose une vision du vintage sous toutes ses coutures, afin d’ouvrir une toute petite porte sur le gigantisme des créateurs du XXème.

–          Madame Caprice, pourriez-vous nous dire depuis quand êtes vous mordue de vintage et pourquoi ? Et depuis quand la boutique est-elle ouverte ?

Depuis l’adolescence, je suis une férue de friperie et de pièces originales. A l’époque, le mot vintage n’existait pas encore, on s’habillait “second hand”, retro. J’aimais l’idée de pouvoir porter des pièces uniques et ainsi créer mon propre style, loin des tendances imposées. Bien évidemment cette façon de consommer me permettait d’avoir une garde robe assez extensible, malgré mon budget plus que restreint de jeune femme ! C’est donc tout naturellement que je me suis décidée à ouvrir ma petite boutique le 14 mars 2009.

–          Que proposez-vous aux Capricieuses, trouve-t-on des articles de toutes les principales décades, des créateurs ?

Je propose un vrai voyage à travers le temps… Chaque article est sélectionné par mes soins, suivant différents critères. Le 1er bien évidemment reste un coup de cœur, je n’achète que ce qui me plait ! Il faut que la matière, la coupe, le style rentrent  dans mon univers. L’état est aussi primordial, même si parfois certaines pièces, du fait de leur grand âge, supportent quelques micros défauts. J’ai aujourd’hui la chance grâce à mon réseau d’achat, qui s’est énormément développé  de pouvoir faire une sélection 100% vintage et non pas « dans le style ». J’affectionne tout particulièrement les années 50 et 60, le style Twiggy et le couturier André Courrèges qui est mon chouchou. On retrouve aussi les marques incontournables qui ont fait la renommée de la mode à la française : Dior, Yves Saint Laurent Rive Gauche, Céline, Chanel, Hermès… et beaucoup de pièces non griffées, toutes aussi sublimes et très représentatives du travail des petites mains de l’époque.

–          Moi je pense aussi à nos hommes « vintage », y-a-t-il le pendant de ta boutique à Nice ?

Oui en effet ! Depuis 2 ans, la gente masculine peut aussi  chiner à sa guise chez « Le Chéri de Caprice », boutique située dans le quartier du Port, 6 rue Martin Seytour, avec un grand choix de vêtements et accessoires, ainsi que toute une sélection de mobilier XXème.

–          Je suis certaine que nos lectrices se posent des questions importantes, à savoir quelle est la différence entre le vintage et le rétro ? Et quelle est la différence entre une boutique comme la tienne et une friperie ?

Le mot vintage (qui a fait son apparition dans nos dictionnaires récemment) vient de l’anglais et désignait au départ les grands crus de vins qui prenaient toute leur ampleur et, par là-même leur valeur avec les années. Ce mot a pris son sens dans le monde de la mode et désigne donc les vêtements anciens (jusque 1980 environ), d’une qualité et d’un intérêt esthétique marqués, qui leurs confèrent une importance toute particulière dans notre époque, où la consommation de masse a ôté à l’industrie textile ses lettres de noblesse au profit de la quantité.
« Retro » en revanche est un terme plus large, qui englobe plus de choses, il définit un style… Si le vintage peut être qualifié de “retro”, les rééditions, ainsi que les copies et les “à la manière de “ peuvent l’être aussi.
La différence entre Caprice et une friperie ? Même si chez Caprice on s’éloigne des balises du style préfabriqué, prêt à consommer, de la grande distribution, notre sélection est affinée, elle est comme je l’ai expliqué, le fruit d’une recherche permanente, celle de la belle coupe, de la belle matière, du coup de cœur. Le terme fripe désigne un endroit où l’on trouve de tout “à boire et à manger…”. Ce qui nous différencie aussi, c’est le soin apporté aux articles, de leur état (que l’on veut impeccable), à leur présentation en boutique.

–          Y-a-t-il une clientèle type et que viennent chercher les clientes chez vous ? Car je pense qu’il y a là quelque part un besoin d’authenticité, de valeurs sûres, d’originalité aussi et de qualité, pour se démarquer ! Y-a-t-il une démarche écolo parfois d’après-vous ?

La clientèle de Caprice est aussi variée que les possibilités qu’offre la boutique ! Tendez l’oreille et vous entendrez parler toutes les langues et vous entendrez aussi bien “Ma grand mère avait la même !”, ou “ça me rappelle ma mère quand j’étais petite !”, ou encore “j’en avais une comme ca quand j’avais 20 ans !” et  toujours avec un sourire tendrement nostalgique.
Ce que notre clientèle vient chercher chez nous, c’est une Madeleine de Proust, un peu de rêve, ou plus sobrement un habit de qualité, qui s’adapte à tous les styles et tous les corps au lieu d’exiger de s’adapter à lui. La liberté de faire un choix différent personnel et authentique.
La démarche écolo oui parfois aussi ! C’est une façon d’offrir une nouvelle vie à un article, au lieu d’acheter du neuf, de racheter du neuf et ainsi de suite et cela découle à mon avis de quelque chose de plus large. Une éthique : celle de consommer durable, autrement et plus sainement. Utiliser ce qui existe au lieu de produire d’une manière effrénée

–          Pensez-vous que la plupart portent un total look, ou bien mixent-elles leur propre mode avec des articles récents ?

Il existe encore des puristes, bien sûr ! Mais la plupart des clientes mixent des pièces vintage avec leur garde robe personnelle. C’est là aussi tout l’intérêt du Vintage, il n’y a pas de recette, pas de mode d’emploi. Aucun risque de faire fausse route, juste celui de se faire plaisir. Le vintage offre un éventail de possibilités infinies, des plus excentriques aux plus sobres. Du sur mesure en quelque sorte…

–          Au sujet des tailles, arrivez-vous à trouver des articles pour toutes les silhouettes ? Car parfois, on a un coup de cœur, mais déception la taille ne correspond malheureusement pas !

Nous proposons un éventail de tailles large, celui du prêt à porter “classique”, allant du 34 au 44 environ. Comme pour le reste il n’y a pas de règle. Toutes les pièces sont chinées, le jeu des tailles reste un hasard, on ne sait jamais à l’avance ce sur quoi on va tomber ! Mais comme on achète des pièces en continu, il est facile de trouver sa taille et donc il y a toujours des nouveautés dans notre petit boudoir. En plus la majorité des articles, bien conçus permettent des retouches, de quoi trouver “chaussure à son pied” !

–          Pourriez-vous nous livrer un petit secret, car les capricieuses sont souvent de grandes curieuses ?! Où dénichez-vous les pièces et accessoires de la boutique en général ?

Ah ah !!! Au fil des années, j’ai réussi à me constituer un carnet d’adresses, j’ai mon petit réseau de particuliers avec qui je collabore étroitement pour débusquer des trésors… Comme je suis aussi une passionnée de voyages, je suis souvent par monts et par vaux, avec toujours mon œil alerte de chineuse. Donc les Caprices sont un peu comme les capricieuses, de tous les horizons !

–          Avec la crise actuelle, beaucoup ont resserré les liens de leur bourse… Chez Caprice, y-a-t-il une large fourchette de prix pour acquérir l’objet de ses désirs ?

J’attache beaucoup d’importance au prix, je veux que les gens aient, comme moi, quand adolescente je courrais les fripes avec de grandes envies et de petits moyens, la possibilité de se faire plaisir sans se ruiner. On peut faire de gros Caprices avec peu d’argent, c’est ca le plaisir de chiner, si on prend le temps on peut dénicher de vrais trésors à petit prix.

–          Mon petit doigt m’a dit qu’un projet devrais voir le jour prochainement, une ligne de vêtements signée Caprice, n’est-ce-pas ? Avec qui collaborez-vous pour l’élaboration de  ces pièces  ?

Votre petit doigt est bien renseigné !!! Le projet d’une ligne Caprice est bien en maturation… Tout ce que je dirais pour attiser votre curiosité, c’est que la collection sera en adéquation avec l’esprit Caprice, toujours dans la recherché d’authenticité, de belles coupes, de belles matières. Je ne suis pas seule dans cette aventure, car j’ai désormais à mes côtés Mademoiselle Sarah qui travaille avec moi à la boutique et ses doigts de fée !

–          Quels sont les rêves de Madame Caprice à ce jour ?

Voir des chapeaux sur les têtes et des sourires sur les lèvres ! Recroiser dans la rue les silhouettes qui hantent mes rêves. Voyager aussi…

Alors chères Capricieuses, rendez-vous chez Madame Caprice, en quête de la perle rare et du coup de cœur d’une pièce unique :

BOUTIQUE CAPRICE – Shop Vintage et Design
12 rue Droite
06300 NICE
TEL : 0960488595
Ouvert de 11h à 19h, fermé Mardi & Dimanche

Glamoureusement,

Krystie Red Sugar

Si vous souhaitez réagir à cet article, n’hésitez pas à laisser un commentaire !

 

vitrine nice code